La petite histoire de la Mini

Tendances

Commentaires fermés sur La petite histoire de la Mini

Axel

Logo Mini Cooper

Au départ, la Mini a été imaginée comme une voiture populaire et économique. Aujourd’hui, elle a oublié son image de simple véhicule pour devenir un vrai objet de mode, de fascination et même de culte. Voici sa petite histoire.

La Mini, au rang des plus mythiques

Tout comme la Citroën 2CV, la Fiat 500 ou la Coccinelle de Volkswagen, la Mini originale fait partie des véhicules les plus mythiques de l’histoire de l’automobile. Son visage a résisté aux imperfections et ravi toujours les cœurs. À sa 46ème année, elle fait plus que jamais partie des légendes britanniques, et rejoint la cour des Rolls-Royce, de Bentley, et bien d’autre Jaguar. À l’heure actuelle, la marque « MINI » reste vivement tendance, et joue bien à la bonne forme de l’industrie automobile des Anglais. Le modèle cinq portes, et ses concept-cars pleins d’audace ont séduit plus d’un observateur en 2015. Il s’agit du Paceman Adventure ou du roadster électrique Superleggera Vision. Mais notre histoire ici c’est celle de la Mini originale, et non des MINI dernières générations qui ont leur nom écrit en lettres capitales.

Un modèle populaire prisé par les stars

La Mini prend son essor en 1959 au Royaume-Uni. Le pays est en pleine crise du Canal de Suez. Ainsi, le numéro 1 de la BMC (British Motor Corporation), Sir Leonard Lord, veut anticiper les problèmes d’approvisionnement en carburant. La tâche est confiée à l’ingénieur Alec Issigonis. La marque va alors proposer une voiture économique qui deviendra un modèle révolutionnaire. Au lieu d’opter pour la traction arrière, il a fait le choix de la traction avant. La Britannique ne mesure que 3,05 m. Ce n’est pas tout, elle peut se vanter d’offrir 80% de son espace à ses occupants.

New

Boutique des accessoires et collections Lifestyle sur le shop-mini à l’intérieur comme à l’extérieur.

Voilà un véritable exploit. La Mini va très vite devenir un objet de mode dans les années 1960. Elle va ainsi prendre une autre tournure, même les stars l’adoptent. Ce qui va permettre de commercialiser un nombre important d’unités. Pendant les années 1970, elle est la quatrième voiture la plus vendue en Europe, avec plus de 5,3 millions d’exemplaires commercialisés. La Mini est vendue sous plusieurs marques avant de devenir une marque à part entière dès 1969.

La dégression avant sa renaissance

À part son succès dans les villes, la Mini s’impose également en course. La version « Cooper » a ainsi longtemps pris le devant des circuits de rallye, pour finalement commercialiser des modèles sportifs. Malgré tous ces succès, le constructeur fait face à une méthode de production trop riche en main d’œuvre. Ainsi, elle coûte trop cher. De plus, on lui reproche son âge, son obsolescence technique et son design.

Pièces auto MINI à prix imbattables sur la boutique webdealauto, avec garantit d’une livraison express offerte chez vous et de disponibilité en stock des pièces.

La production commence alors à chambouler dans les années 1980 et 1990, pour s’arrêter carrément entre 1990 et 1991. Au final, c’est le rachat par le groupe allemand BMW qui va redonner l’élan à la Mini. Avec son allure moderne et son équipement dernier cri, la MINI a presque rompu avec la Mini originale. Malgré le succès des MINI actuelles, cette dernière reste encore une vraie légende dans l’univers de l’auto et fait encore tourner les têtes.