Rapprochement Fnac-Darty : Un géant français d’électronique de plus de 7 milliards d’euros

Mariage Fnac et Darty

Le Groupe Fnac est en pourparlers pour le rachat de Darty pour environs 721 millions d’euros (534 millions de livres), un accord qui créerait le plus important enseigne d’électroménager en France.

Darty a accepté de négocier avec une proposition valorisant la société basée à Londres, à 1.41€/action (101 pence/action). A noter qu’une offre antérieure a été rejetée parce que l’entreprise estimait que la revalorisation était trop faible. Les actions de Darty ont grimpé de plus de 19% à Londres après l’annonce de la nouvelle, elle s’échange actuellement à près de 62 € l’action.

Mariage Fnac et Darty

Les groupes « Morgan Stanley » et « UBS Group AG » conseillent Darty et « NM Rothschild & Sons Ltd » et Ondra Partners conseillent la Fnac.

La Fnac profiterait d’un large réseau de magasins (400 en France) en plus des 186 points de vente qu’elle exploite déjà. Rajoutant à cela les magasins Darty Vanden Borre en Belgique et BCC aux Pays-Bas. Elle profitera aussi du renom des services de Darty, notamment le « contrat de confiance ».

Le chiffre d’affaires des deux enseignes réunies s’élèverait ainsi à plus de 7 milliards d’euros. Darty apporterait des ventes annuelles d’environ 3,5 milliards d’euros (3,9 milliards de dollars), et la Fnac qui a réalisé un chiffre de 3,9 milliards d’euros en 2014 de la vente de l’électronique, les livres et la musique.

L’offre de la Fnac est à -25% au-dessus du niveau de clôture de mardi pour Darty, dont les actions ont augmenté de 18% à 95,50 pence à 15h10 à Londres. Fnac a reculé de 4,6% à 50,59€ à Paris.

Darty dit que les discussions entre les entreprises vont se concentrer sur l’examen des risques de la transaction pour déterminer si elle serait acceptable pour les actionnaires ou pas et surtout de demander à la Fnac d’améliorer son offre et d’introduire un paiement en espèces dans la transaction.

Un obstacle possible pourrait être l’opposition des autorités de réglementation. Les deux sociétés ont une forte présence de magasin dans la région parisienne, même si elles font face à une compétition plus âpre des détaillants en ligne que dans le passé.

Le premier actionnaire de Darty, « Chevalier Vinke Asset Management LLC », soutient fermement le principe du mariage des deux enseignes, un autre représentant de l’entreprise d’investissement qui détient 14,4% des actions préférant garder l’anonymat, a déclaré au Financial Times qu’il est d’accord pour le rapprochement des deux entreprises.

La dernière proposition connue par la Fnac est de payer 1 action pour 39 actions Darty. Mais cette offre à peu de chances que les actionnaires l’acceptent.

Quelques Chiffres Fnac :

  • Société anonyme dont le siège social est situé à Ivry-sur-Seine.
  • Présence : principalement en France, mais aussi en Espagne, Chine, Italie, Suisse…etc.
  • Actiniaire principal : Kering ex PPR (Pinault-Printemps-Redoute).
  • Chiffre d’affaires : 3,9 milliards d’euros en 2014.
  • Résultat net : 41 millions d’euros en 2014.
  • Effectif : 15 000 salariés.

Quelques Chiffres Darty :

  • Société anonyme dont le siège social est situé Bondy.
  • Darty coté à Londres, même si l’essentiel de ses activités se trouve en France
  • Présence : Belgique, Brésil, Pays-Bas et Maroc.
  • Chiffre d’affaires : 3,6 milliards d’euros en 2014.
  • Résultat net : 26 millions d’euros en 2013.
  • Effectif : 13 000 salariés.
  • Principaux  Actiniaires: Knight Vinke, CRMC, CGC et Axa.