Comment se loger sans se ruiner quand on est étudiant à paris ?

Bons plans

Commentaires fermés sur Comment se loger sans se ruiner quand on est étudiant à paris ?

Axel

logement crous à paris

Chaque rentrée d’été, nombreux sont les nouveaux étudiants à être confronté dans la difficile équation d’un logement pas cher à Paris. Le coût moyen d’un studio décent est fixé à environ 700 €, ce qui est pour un étudiant une véritable gageure. Il existe pourtant bien des solutions pour éviter de se ruiner. Tour d’horizon pour trouver un logement convenable sans aller au-delà de son budget.

Les résidences universitaires

Les résidences universitaires constituent une solution pour les jeunes étudiants qui viennent de décrocher leur BAC et qui doivent quitter le domicile familial pour l’île de France. Cependant, il faut noter que l’offre et la demande à Paris est nettement disproportionnée. D’après une étude sérieuse de l’Apur (Atelier Parisien d’Urbanisme), sur plus de 230 000 étudiants, il y a uniquement 17 500 résidences étudiantes disponibles. Par contre, les résidences universitaires privées affichent des coûts de location plus élevés.

Pour avoir la chance de bénéficier d’une chambre de 9 m2 ou d’un studio confortable de 25 m2 non loin des transports urbains, il faut penser à remplir un dossier social étudiant sur le site le Crous (Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires) avant le 31 mai. L’étudiant aura besoin d’un numéro d’identification national étudiant (INE) ou du numéro de base élèves académiques (BEA) pour les lycéens.

La colocation

La colocation est une alternative qui offre aux étudiants des logements à moindre coût puisque pour un studio ou un appartement meublé spacieux, les frais de location sont partagés. Seulement, vous devez être prêt à vivre en colocation avec d’autres étudiants et respecter un certain nombre de règles de vie et d’hygiène. Il faut bien veiller à ce que le contrat de colocation soit signé entre le bailleur et les différents colocataires, ceci pour éviter qu’un seul colocataire ne soit garant des autres en cas de non-respect des clauses du contrat.

La colocation ne dispense pas chaque colocataire de l’APL, ils peuvent donc en bénéficier pour réduire encore plus la charge des frais de logement universitaire.

La colocation intergénérationnelle

Une grande chambre gratuite ou à bas prix en contrepartie des services rendus à une personne âgée. Le principe est assez simple : un étudiant réside chez une personne âgée gratuitement ou à un prix très bas par rapport à l’offre sur le marché, en occurrence moins de 100 €. En échange, l’étudiant sera d’une aide précieuse pour le senior à qui il devra éviter l’isolement et lui rendre quelques services. Cela ne signifie aucunement que vous devez vous transformer en aide-soignant, il existe d’ailleurs une charte qui définit clairement le cadre de cet échange, « un toit, deux générations ». Il existe bon nombre d’associations et de sites en ligne spécialisés pour mettre en relation les seniors prêts à cohabiter avec les étudiants désireux de consacrer leur temps libre au service des personnes âgées.

logement crous à paris

L’échange de logement pour étudiant

Toujours pour permettre aux étudiants de trouver des logements à moindre coût, une nouvelle idée prend de plus en plus d’ampleur : échanger sa chambre ou son appartement avec un autre étudiant. En fait, on a pu constater que plusieurs étudiants sont assez mobiles : certains inscrits au système d’Erasmus doivent se déplacer à l’étranger, d’autres trouvent des stages dans une autre ville en France et plusieurs doivent passer tout un semestre dans une autre faculté assez éloigné de leur résidence universitaire. Avec cette solution, un étudiant peut conserver son logement même dans une colocation tout en ayant la possibilité de payer à moindre coût son nouveau logement à Bordeaux ou Londres.

Une autre solution pour loger à bas prix à Paris consiste à trouver un logement en banlieue hors de la capitale, mais il faudra prendre en compte le coût du trajet et au moins deux heures de route pour assister à des cours à l’université.